Renault horizon 2020 : en avant vers la conduite autonome !

Générant autant d’inquiétudes que d’espoirs, les véhicules autonomes suscitent un intérêt certain. En effet, si la perspective de se retrouver un jour au volant d’une automobile capable de se diriger elle-même et sans aucune intervention d’un conducteur semble à portée de main, il reste toutefois un certain nombre de points à développer tant au niveau de la législation que des aspects techniques. Cependant, en attendant que le rêve devienne réalité, le constructeur français Renault a présenté un prototype de voiture autonome qui semble des plus prometteurs.

La voiture autonome : l’automobile de demain ?

S’il sera à coup sûr plaisant de se laisser conduire par sa voiture sans avoir à donner le moindre coup de volant, les experts estiment que, afin de répondre à toutes les exigences en termes de sécurité, la voiture autonome doit encore satisfaire à un certain nombre de critères techniques avant de pouvoir prendre la route.

Récemment testée par des professionnels, une Audi Q5 métamorphosée en véhicule autonome par les soins de l’équipementier américain Delphi a emporté l’adhésion par ses performances et la précision de ses réactions. Toutefois, pour accomplir une telle prouesse, pas moins de 26 capteurs ont dû être intégré à l’automobile. Si le développement d’une telle technologie offre d’alléchantes perspectives aux start-up spécialisées dans le high tech, le phénomène soulève cependant un certain nombre d’interrogations dans le même temps.

En effet, les experts estiment que la présence d’un million d’automobiles autonomes sur la route impliquerait un échange de données équivalent à celui de trois milliards de personnes connectées sur leur smartphone ou tablette. C’est pourquoi, si le véhicule autonome laisse augurer de ce que sera la voiture de demain, il reste encore beaucoup de travail à accomplir en matière d’intelligence artificielle afin que le véhicule puisse intégrer parfaitement tous les aléas et subtilités de la conduite en temps réel.

Renault : un pionnier de la voiture autonome de niveau 4

C’est aux Etats-Unis, dans le haut lieu de la technologie qu’est la Silicon Valley, que Renault a décidé de présenter un véhicule capable d’éviter les obstacles de manière autonome.

Si, à l’heure actuelle, il existe des véhicules que l’on peut conduire sans avoir à toucher le volant (niveau 3 d’autonomie), Renault souhaite atteindre le niveau 4, ou « mind off », qui autorisera le conducteur à se laisser conduire sans prêter aucune attention à la route. Effectué au sein d’une Renault Zoé bardée de capteurs, le test d’évitement d’obstacles s’est déroulé à une vitesse de près de 50 km/h et s’est avéré extrêmement prometteur.

2017-11-27T18:09:54+00:00 Nouveautés autos|0 commentaire

Laisser un commentaire